Tinder nous trahit

tinder-app-maj-payant-premium

Bonjour vous !

Comme de nombreuses personnes, et plus par curiosité qu’autre chose, j’ai téléchargé Tinder il y a environ un an. Il faut dire que le principe gratuit du « je match ou pas » était plutôt novateur. Mais la récente mise à jour de l’application a gâché ce concept sympathique.

Depuis le début du mois de Mars, Tinder a suscité la colère de ses utilisateurs ; la toile se déchaîne et n’hésite pas à montrer son indignation. Pourquoi ? Déjà parce qu’il va falloir sortir la CB, mais pas seulement..!

L’arrivée des options payantes était à prévoir. Mais en aucun cas je ne me serai attendue à ce que les fonctionnalités gratuites en pâtissent et encore moins à ce que l’appli fasse de la discrimination.

Les « likes » sont limités.

En plus d’être limité, il semblerait que le nombre de « likes » maximum dépende de l’utilisateur lui-même. En effet, après avoir fait le test, j’ai été bloquée pendant 12 heures suite à 120 ou 130 likes (ce qui est largement suffisant pour moi). D’autres le sont à 99 mais certains affirment qu’ils n’auraient droit qu’à une petite vingtaine de profils par jour. Reste à savoir si c’es derniers disent vrai.
.

IMG_7764Tinder-plus-mise-a-jour-payant-premium

.
 
Un abonnement trop cher et discriminatoire

Une version premium n’est pas une mauvaise idée en soit puisqu’elle permet une meilleure sélection des profils : adieu faux comptes et autres (GROS) relous ! Ce n’est pas une trop mauvaise initiative. Par ailleurs, elle offre des possibilités intéressantes, comme revenir en arrière par exemple (ça vous est déjà arrivé de dire « Non » trop vite).

Mais problème : on nous demande de souscrire à un abonnement et non de payer une petite somme pour un accès illimité à ces nouvelles possibilités. Mais le plus surprenant (et révoltant ?) n’est pas là. Voyez plutôt :

Le prix de l’abonnement varie selon les personnes. Exemple concret : La blogueuse des Tribulations d’une Parisienne trentenaire doit payer 19,99€/mois. La somme est tellement insensée que j’ai cru à une faute de frappe de sa part, d’autant plus qu’on me demande 10€ de moins pour les mêmes options. Mais preuve en est que j’avais tort puisqu’une source sûre m’a avoué qu’on lui demandait « seulement » 7,83€/mois. Ce qui fait donc un 3ème montant différent.

Edit : Suite à des commentaires qu’on m’a gentiment laissés, je suis encore plus perdue. Les critères sont vraiment flous. Par exemple :
– Nathalie, 33 ans : 7,83€ (mais n’habite pas en pleine ville)
– Emilie, 36 ans : 15, 67€ (et de moins en moins de profils)

Je crie à la discrimination !

Depuis le début, la population Tinderienne accepte de nombreux compromis, comme le fait de subir des bugs à répétition, pour faire des rencontres. Il s’agissait d’un service gratuit, alors pourquoi se plaindre ? Mais désormais, certaines personnes devront payer 20€ pour des messages qui ne s’envoient pas et des « likes » qui ne fonctionnent pas.

Par ailleurs, je continue de penser que s’il ne s’agissait que d’une question de rentabilité, d’autres idées auraient pu être mises en place. Il suffisait par exemple de proposer une option supplémentaire (et non de l’imposer) ou encore d’ajouter quelques pubs.

Alors oui, je vous entends déjà dire que personne ne se plaint que Meetic (entre autres) soit payant. Certes. Mais ils l’ont toujours été et surtout : les services proposés sont loin d’être les mêmes. Vérification des profils, suivi « personnalisé », organisation de soirées… Il n’y a qu’à voir leur pub pour comprendre qu’ils ne jouent pas dans la même catégorie que Tinder.

En bref : Entre ses abonnements variables ET onéreux et son manque de transparence, Tinder ne s’est pas faite que des amis en donnant l’impression de voler ses utilisateurs. Si elle ne fait rien dans les jours qui suivent, elle risque tout simplement de disparaître de nos smartphones.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Des baisers 

supprimer-un-compte-tinder


Retrouvons nous sur Facebook / Instagram / Hellocoton / Google +

16 réflexions sur “Tinder nous trahit

  1. Non mais sur quoi ils se basent surtout pour proposer ces paiements !!! Et il y autre chose que j’ai remarqué, plus de matchs depuis que c’est devenu payant … Bizarre

    J'aime

  2. J’avais désinstallé l’appli, sans savoir que c’était devenu payant, en lisant l’article je l’ai ré-installer pour voir. Alors j’ai 33 ans, et le prix à payer est de 7€83. Etant donné que je ne « like » pas grand monde, j’ai jamais été embêtée avec la limite de « like ».
    Le prix est peut être différent selon l’endroit ou tu vis. Parce que forcément si tu vis à Paris ou dans une petite bourgade, le choix est différent. J’imagine que dans ma campagne je vais avoir moins de gars à liker que dans une grande ville comme Paris.

    J'aime

  3. Pingback: J 676 : Tinder, la fin ! | Les Tribulations d'Une Parisienne Trentenaire

  4. Pingback: Les perles de Tinder | Les mots de Julia

Réagissez à l'article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s